Horio ou Hora

 

C'est un chef-lieu traditionnel en amphithéâtre sur les flancs de la colline et aux pittoresques ruelles en labyrinthe. Au sommet de la colline se trouve le château médiéval (Kastro) du roi homérique Lykomède abritant le musée archéologique et le musée Faltaits (culturel). On y trouve des vestiges de la muraille antique construite aux époques classiques du Vème siècle av. J.-C. sur les ruines d'une ancienne acropole. La ville possède différents monuments byzantins et post-byzantins, le monastère d'Agios Georgios tou Skyrianou construit en 960 par saint Athanase ou Nikiforos Fokas et decoré de fresques, les églises dédiées à Kimisséos tou Théotokou (Assomption) construite en 895 dans la forteresse, à Archontopangia, à Agios Giannis et la pittoresque dédiée à Agia Triada ainsi que le musée historique et folklorique et le musée archéologique. Les habitants invitent volontiers le touriste à venir admirer la décoration intérieure de leurs maisons cubique (mobilier, bois, faïences, assiettes, etc.).

Le poète anglais Rupert Brooke y est mort en avril 1915 et il est enterré sur le site de Tris Boukès (baie pittoresque). Il faisait partie du corps expéditionnaire anglais.