Acheron

 

La vallée de l'Acheron était le domicile du dieu Hades et le lieu où Achille reçu l'immortalité. Un oracle y donnait ses prédictions.

Le Nekyomanteion (Oracle de la mort) : La partie principale du sanctuaire est un bâtiment carré, entouré par des peribolos rectangulaires dans la maçonnerie polygonale de mur. L'intérieur du bâtiment est divisé par deux murs parallèles en hall central et deux bas-côtés latéraux, chaqun encore divisé par les murs transversaux en trois salles. Sous la pièce centrale existait une salle souterraine de mêmes dimensions, découpée dans la roche. Quinze voûtes de poros soutenaient le toit de cette chambre souterraine qui était peut-être la tombe de Persephone et de Hades. Ce bâtiment est daté de la fin de la IVe ou au début du IIIe siècle av. J.-C. A la fin du IIIe siècle av. J.-C., un complexe de bâtiments a été ajouté à l'ouest de la structure initiale et se composait d'une cour centrale autour de laquelle s'articulaient des salles et des réserves. Le quartier de la cour était encore habité au Ier siècle av. J.-C. Le Nekromanteion d'Acheron était le plus célèbre dans l'antiquité. La majorité des trouvailles appartiennent à la période de l'épanouissement du sanctuaire, aux IIIe et IIe siècles av. J.-C. mais des objets datant de la fin de la IVe ou du début du IIIe siècle ont également été découverts. L'existence d'un sanctuaire dès le VIIIe siècle av. J.-C. est confirmée par les écritures de Herodotus et des statuettes de terracotta de Persephone trouvées lors des fouilles. Mais l'habitation du lieu est encore plus ancienne, d'après certaines données et une épée en bronze du type mycénienne, datée du XIIIe siècle av. J.-C. Un sanctuaire hellénistique a été détruit par les Romains en 167 av. J.-C. Des fouilles furent réalisées au XXe siècle.