Rhamnous

 

Situé sur le golfe d'Eubée à 12 km de Marathon, les fouilles ont mis à jour un temple de Némésis (le sanctuaire le plus important de cette divinité en Grèce antique), une forteresse, des bâtiments publics, des vestiges d’habitations... Il est évident que le site était utilisé dès le néolithique et qu’un premier temple était édifié au début du VIème siècle av. J.-C. Détruit par les Perses lors de l'attaque de 480-479 av. J.-C., comme de nombreux autres bâtiments de l’Attique, il a été reconstruit lors de la nouvelle période de prospérité au Vème siècle av. J.-C. Hérode Atticus s’est intéressé au sanctuaire avant son déclin et l’apparition de la religion chrétienne. Les premières fouilles commencèrent dès 1813.

Le sanctuaire de Némésis est construit sur une terrasse soutenue par des murs de soutènement au nord et à l’est. On y trouve les vestiges de deux temples, un plus petit (10 x 6m) utilisé comme trésor, construit au début du Vème siècle av. J.-C., dédié à Thémis et ayant fourni un certain nombre de statues importantes, et un plus grand construit après le milieu du Vème siècle av. J.-C. au nord du premier. C'est un bâtiment périptère dorique de 21,40m sur 10,05 avec 6 x 12 colonnes, pronaos et opisthodomes muni de deux colonnes dans les antis. Il semblerait qu’il ne soit pas achevé et ses métopes et frontons n’étaient pas décorés. Le temple a abrité la célèbre statue en marbre de la déesse (vers 420 av. J.-C.) créée par Agorakritos, un élève de Phidias. La base sculptée a été reconstituée avec les fragments trouvés sur le site. La scène montre la présentation d’Hélène par Leda à sa mère Némésis. Nous trouvons encore les bases de l'autel mesurant 3,25m sur 7,80 et une stoa le long du côté nord des temenos avec une petite fontaine juste devant.

La forteresse se divise en deux secteurs : les installations militaires sur l'acropole et des édifices publics en contrebas. Elle possède un mur externe (800m) et un interne plus petit encerclant le sommet de la colline. L'entrée principale du mur externe est protégée par des tours carrées de part et d’autre de la porte ainsi qu’au sud. Des bâtiments privés et publics ont été découverts dont un théâtre, un gymnase et une agora. Les installations militaires étaient situées au sommet de la colline (dans le partie centrale de la fortification). Le but de la forteresse construite lors de la guerre du Péloponnèse était de commander les bateaux apportant le grain à Athènes. Sur la côte se trouvent deux petits ports (oriental et occidental) ayant abrités les bateaux patrouillant dans le canal d'Eubée. Au Nord-ouest de la porte de la forteresse se trouve un petit sanctuaire d'Amphiaraos.

Une partie de la route antique a été retrouvée lors des fouilles. Commençant devant le sanctuaire de Némésis, elle se terminait à la forteresse et était bordée de différents éléments des périodes classiques dont certains ont été reconstitués. Des tombeaux, le plus important est l'enclos de Ménestidès présentant encore quatre belles figures de marbre (vers 380-370).

L’accès peut se faire par le bus à destination de "Paralia Marathona".