Le stade Panathénien (***)

 

Surnommé stade de marbre ou Kalimarmaro (" Beau Marbre "), le stade Panathénien était d'abord un stade en bois construit en 330 av. J.-C. (Lycurgue) dans un ravin de l'Hélicon. La construction en marbre sera terminée au IIe siècle après J.-C. par Hérode Atticus pour les fêtes panathénées. Les Romains y jouèrent des spectacles. Il fut abandonné de l'époque byzantine à 1895 où il fut reconstruit. Le stade actuel est une copie exacte réalisée en 1869-1870 pour les JO de 1896. Il mesure 190m sur 30m et a une capacité d’environs 60.000 spectateurs. Sa piste, tracée entre deux longs gradins reliés à une extrémité par un arc de cercle (la sphendoné ou fronde), mesure 204,07m de long sur seulement 33,36m de large. La longueur utilisée pour les courses était d'environ 180m, soit un stade attique. Le parcours était jalonné par des bornes en forme d'hermès doubles dont on a retrouvé quatre exemplaires. Les coureurs occupaient toute la largeur de la piste et dans les courses doubles, au lieu d'un virage, ces derniers exécutaient une volte-face à la hauteur de la dernière borne. Il est situé le long de l'avenue Vassiléos-Konstantinou, de l'autre côté du Jardin national.

 

(c) www.grecomania.net