Calendrier des fêtes en Crète

 

Les Crétois ont noué des relations particulières avec la tradition, les mœurs et les coutumes de leur patrie, et veillent à les transmettre à leurs enfants et petits-enfants. La vie quotidienne et les jours fériés s’organisent dans le cadre de valeurs stables demeurant inchangées au fil des siècles. Une bonne part de ces traditions populaires est constitué par les fêtes, religieuses ou profanes, organisées pour célébrer non seulement Dieu, la nature et les récoltes, mais la vie elle-même. Parmi les fêtes religieuses, on distingue celles des différents Saints, la Noël, l’Épiphanie, le Carnaval, Pâques, la Dormition de la Vierge… Les Crétois aiment célébrer et il y a presque toujours une fête quelque part qui est souvent liée au jour de la fête d’un saint, à un mariage ou à un baptême. C’est toujours une occasion pour manger, boire et passer un moment agréable.

 

L'année liturgique orthodoxe commence le 1er septembre et se termine le 31 août, s'articulant sur la vie de la Vierge. Pâques est la fête Crétoise et Grecque la plus importante. Il n'y a guère que quelques fêtes purement profanes se glissant entre ces fêtes religieuses.

 

Voici quelques fêtes :

Janvier :
1 Agios Vassilis (Saint Basile), avec son manteau et sa barbe blanche, apporte comme notre Père Noël des cadeaux aux enfants. Les traditions de ce jour-là, dans tout le pays, sont liés à l’heureux commencement de l’année nouvelle. On coupe la “vassilopitta”, sorte de gâteau des rois contenant une pièce de monnaie qui porte bonheur à celui qui la trouve. Coutume byzantine.
6 l'Épiphanie, en souvenir du baptême du Christ, est aussi la fête de la visite des Mages païens. Les enfants chantent les « kalanda » du « jour des trois mages ». C'est aussi le jour de la bénédiction des eaux. La messe est célébrée au bord de la mer et dans les villages de pêcheurs, le célébrant bénissant une croix jetée ensuite à la mer. De ceux qui plongent pour la retrouver, on fête celui qui réussit à la ramener. Grande fête à Iraklio et à Hania (La Canée).
7 Saint Jean-Baptiste : fête dans les églises qui portent le nom de ce saint.
17 Agios Antonios (Maleme et Zakros)
Février - mars :
10 Agios Charalambos (Tzermiado)
- Le carnaval marque le début de la période du jeûne précédant Pâques et commence une semaine avant le « lundi maigre ». Défilés à Iraklio et à Réthimno, mascarades dans toute l'île.
- Le Kathari Deftéra (« lundi maigre » ou « lundi pur ») est le premier des 40 jours de carême précèdant Pâques. La date est mobile puisque le jour de Pâques (en général une semaine après le catholique) est fixé en fonction de la lune. La campagne se remplit alors de familles qui s’amusent à lancer des cerfs-volants. Pâques est la fête religieuse la plus importante de l'année et le jeûne est toujours largement respecté, surtout par les femmes et dans les campagnes on ne mange ni viande, ni poisson, ni produit laitier.
- Le dimanche des Rameaux : les églises sont décorées de croix de feuillages tressés.
- Le Vendredi Saint (précède le dimanche de Pâques) : jour de congé officiel, on célèbre la mort et la mise au tombeau du Christ. Le matin, femmes et enfants garnissent de fleurs un cercueil symbolisant celui du Christ, et le soir a lieu une grande procession solennelle à la lumière des cierges dans les rues des villes et des villages.
- Le Samedi Saint : tout au long de la soirée, la messe est célébrée et à minuit on chante la résurrection du Christ : « Kristos anésti ! ». Le célébrant, lien vivant entre Dieu et les fidèles, apparaît dans la porte centrale de l'iconostase avec la flamme nouvelle, à laquelle les fidèles allument leur cierge. Après la messe, repas familial d'autant plus copieux que le jeûne a été bien observé.
- Le Dimanche de Pâques, la messe est solennellement célébrée dans toutes les églises. On allume parfois au sommet d'un rocher ou sur la grève un bûcher pour brûler symboliquement Judas. Au repas pascal nous trouvons le traditionnel agneau rôti à la broche et les oeufs peints en rouge. Il est d'usage de choquer son oeuf contre l'oeuf d'une autre personne et de faire un vœu qui sera exaucé. L'île est en liesse.
Mars :
25 Fête de l'Annonciation (Kato Stalos et Venerato), mais aussi fête Nationale Grecque (anniversaire de la révolte de 1821 contre les Turcs).
Evagelismou (Agia Marina)
29 Liturgie le matin au séminaire d'Agia Triada (Akrotiri).
Avril :
23 Saint Georges est l’un des saints les plus importants dans la religion orthodoxe et il est le saint patron des bergers et des paysans mais également des militaires. Au cas où Pâques a lieu après le 23, la fête de ce saint très populaire est reportée au 1er lundi après Pâques. Fête dans toutes les églises consacrées à Agios Giorgos, messe et fête populaire à Agios Giorgos Sélinari, sur la route d'Agios Nikolaos.Une fête a lieu au monastère d'Epanossifi (Agia Varvara). A Gonia se déroule une des foires les plus spectaculaires de Crète. Des milliers de chèvres et moutons sont recueillis autour de l'église. Après la messe, le lait est distribué aux personnes. En soirée, la fête continue dans les cafés des villages. A Kato Asites, le 23/04 ou le lundi de Pâques, "Agios Georgios Gorgolainis" y est célébré.
- Dimanche de Pâques : A Hersonissos, Pâques est célébré d'une manière très spéciale, recueillant beaucoup d'habitants des villages voisins. Un feu est allumé sur la place d'Agias Paraskevis et des fleurs sont offertes aux visiteurs.
- Carnaval : Panormos, le undi de Pâques
- Mardi de Pâques : Fête d'Agios Georgios à Agii Deka et à Messada près du village de Kastamonita à 5 km au sud-est, grande fête est organisée dans la grotte d’Agia Sophia à Topolia.
- L’Ascension : dans la paroisse d'Almiros près d'Agios Nikolaos, messe et fête populaire avec danses folkloriques et feu d'artifice.
- La Pentecôte : fête religieuse célébrée solennellement dans toutes les églises. Le lundi de la Pentecôte est aussi jour de fête.
Mai :
1 Fête du travail, fête du printemps et des fleurs : les gens vont à la campagne, cueillent des fleurs pour en faire des couronnes à suspendre au-dessus des portes. On ne les décrochera que le 24 juin. Beaucoup de Crétois prennent leur premier bain de mer ce jour-là.
5 Agia Irini (Sainte Irène), fête villageoise à Kroussonas (département d'Iraklio) et à Agia Irini (situé derrière l'aqueduc après Knossos). La communauté de Georgioupoli organise une grande fête traditionnelle sur la place centrale à laquelle non seulement les habitants participent mais aussi les visiteurs.
5 et 6 Fête de l'orange à Skinès (au sud de La Canée) avec danses populaires.
15 Agios Nikitas : Un festival est organisé à la même époque à Fragokastelo.
21 Saint Constantin et Sainte Hélène : fête dans toutes les églises qui leur sont dédiées (Agia, Arkalohori, Gri Ligia…). Autour de cette date, quelques cérémonies ont lieu dans la province de Chania pour commémorer l’invasion de la Crète par les Allemands en 1941 et la Résistance Crétoise.
25 Célébration de la révolution de 1821 en l'église de la Panaghia Thymiani à Hora Sfakion.
20-27 Anniversaire de la bataille de Crète (1941) lors de laquelle les Crétois résistèrent courageusement contre les parachutistes allemands; discours et concours d'athlétisme, les « vénizelia » à La Canée.
- Fête de la cerise : Elle à lieu à Sarchos, à 5 kms de Kroussonas.
- Sainte Marie Thimiani : Le dernier dimanche de mai à Fragokastelo.
- Anniversaire de la bataille de Crète : Kantanos tient un rôle significatif au festival pour l'anniversaire de la "bataille de Crète" puisque le village a été totalement détruit par les Allemands pendant la deuxième guerre mondiale, le 25 mai 1941 en particulier.
- Agios Giorgos : La tonte des moutons donne lieu à une grande fête avec d’anciennes coutumes pastorales à Asi Gonia.
Juin :
1-7 Rendez-vous des pêcheurs du Club Hellénique à Agios Nikolaos.
8 Agioi Theodoroi : Une foire se déroule à Thodorou (Akitos antique), une petite île opposée à Agia Marina. L'île est célèbre pour ses aigles sauvages crétois.
24 Saint Jean-Baptiste : dans les campagnes et dans les rues des villes on allume les feux de la Saint-Jean avec les bouquets et les couronnes de fleurs séchées suspendus au-dessus des portes; les plus courageux sautent à travers les feux. Une foire est organisée à Agios Myron par l'association culturelle. Durant ctte foire, les visiteurs reçoivent des fruits et le "tsikoudia". Fête à Archanes.
29 Saint Pierre et Saint Paul : fêtes dans les paroisses et les chapelles du nom des apôtres, Kali Limenes et Vamos.
- Semaine maritime : Fête crétoise à la Ai-Lias (st. Elias) à Sougia Hanion. Les familles qui s'occupent de la fête y vont avant la nuit en apportant leur repas avec elles. Elles chantent et dansent jusqu'à ce que le soleil se lève.
- Fête du vin à Gérakari (Rethymno)
- Fête du “Klidona” à Piskokéfalo et Krousta
Juillet :
1 St. Anargiri : Fête à Messa Lassithi
15/07 Evenements culturels à Tylissos organisés par la Communauté avec des jeux, des nuits crétoises et des concours sportifs.
-
15/08
17 Agia Marina (Sainte Marine), grande martyre qui guérit du mal. Fête populaire à Voni (au-delà de Knossos vers Kastélli) qui connaît à cette occasion une affluence étonnante.
20 Fête du prophète Élie dans les églises qui lui sont consacrées. Elles se situent souvent au sommet des collines et des montagnes, suggérant ainsi son histoire: il quitta la terre en direction du ciel dans un char en feu. Il est également considéré comme l’incarnation chrétienne du dieu du soleil Hélios (notez la similitude des noms).
26 Agia (Sainte) Paraskévi : fête populaire à la grotte Skotino (à quelques km au sud de Gouvès, entre Iraklio et Herssonissos) et Falasarna.
27 Saint Pandeleimon, grand martyr. Fête à Kounavi (au-delà de Knossos sur la route d'Ano Viano), à Pighi près de Kastélli (département d'Iraklio), à Fournès (au sud de Hania), à Arvi, à Ierapetra (elle se déroule à Ori où les visiteurs, après toute une nuit de sortie dans divers clubs, commencent le matin par la célébration à l'église située à une heure et demi du village puis ils reviennent à Ori où la fête continue), à Kalo Horio, à Tsoutsouros, à Matala et à Omalos.
30 Agios Sillas : Fête à Kalo Horio
- Dans le courant du mois de juillet: fête du vin à Réthimno avec des danses populaires, représentations musicales et dégustation de vin dans le parc de la ville.
- Fête du vin à Dafnès (Iraklio) (mi-juillet)
- Evénement culturel à Fodele : Festival comprenant des fêtes crétoises, jeux...
- Festival culturel à Mires incluant des jeux et des dances crétoises.
- "La Kirvia" à Ierapetra : Le festival comprend de la musique, des danses, du théâtre, des expositions de peinture et de photographie.
- Kornaria (Sitia) : Elle est organisé par le bureau du bourgmestre tandis qu'une partie est transférée également aux villages voisins.
Août :
1-10 Août Musical : Les dix premiers jours d'août sont pleins de fêtes à Paleohora, d’expositions, des nuits de musique et des concours de chanson. Ainsi, le mois d’août s'appelle "août musical" en Crète.
2-3 Fête du vin : Elle est tenue à 2 km au nord d'Arkalohori, à Choumeri.
4-6 Festival des expatriés : A Kastelli Pediados, il comprend une fête crétoise, un concert et un jeu.
6 La Transfiguration : fête religieuse en l'église perchée au sommet du mont Joukhtas (légèrement au sud de Knossos), à Arkalohori, à Perivolia, à Zakros et à Skinès (au sud de Hania). A Georgioupoli, beaucoup de touristes viennent à la foire qui est tenue à l'occasion de cette fête. A Kritsa, elle a lieu au plateau de "Katharo" et commence avant la nuit par des danses et musiques crétoises.
8 Saint Miron qui vécut d'eau sacrée dans une grotte. Fête à Agios Miron (sur une route d'Iraklio vers le sud).
10-15 Fête du raisin (Arhanes) : Une grande fête est organisés le dernier jour de cette célébration, le jour de la Vierge Marie.
10-25 Evenements culturels de Timbaki : Ils sont organisés par le bureau du bourgmestre et inclut de la musique, des danses, des jeux, des discours, des films et une spéciale "nuit au poisson" avec des personnes qui sortent en mer pour pêcher durant la nuit.
12 Agios Akinitos : A Platanos, un village moderne avec beaucoup de produits de jardin, la foire d'Akinitos est tenu chaque année.
15 Panagia de Charaka : Fête à Bali
15 Chrisoskalitissa : Grande fête au monastère de Chrisoskalitissa
15 La Dormition de la Vierge (Assomption) est un autre grand moment de l’année orthodoxe. Toutes les églises et les monastères prennent un air de fête. Grande fête à Néapolis dès le 14 août avec musique folklorique, danses traditionnelles et feu d'artifice, fête au village de Mokhlos (au nord du plateau du Lassithi, la Communauté offre le vin sur la place du village), à Alikampos (à l'est de Réthimno sur la route d'Hora Sfakion) et à Ag. Pelagia (Rodia), à Ierapetra (fête traditionnelle à Kendri), à Kali Limenes (la fête se déroule au monastère de "Panagia Odigitria"), à Keratokambos (la fête se déroule au monastère de Koudouma), à Kolimbari (une fête a lieu au monastère de Kera Gonia en l’honneur de la Vierge Marie (Odigitria)), à Limenas Hersonissou, à Palekastro (elle inclut des musiques et danses crétoises et à Sitia).
15 Acceptation de la Vierge (Theriso)
15 Maria Paliania : Fête au monastère de "Kimissis Theotokou Palianis" (Venerato).
15-20 Soultanina (Sitia)
25 Agios Titos (Saint Tite), le patron de l'île et de la ville d'Iraklio. Une grande procession part de l'église Agios Titos.
27 Saint Fanourios : fête en la remarquable église d'Agios Fanourios (à proximité de Kamarès).
29 Agios Ioannis (Saint Jean) : une fête religieuse au rythme étonnant se déroule au nord de Rodopou (village situé dans la presqu'île à l'ouest de Hania). Pendant toute la nuit précèdant ce jour, des milliers de fidèles se rendent à pied (une heure de marche environ sur un mauvais chemin) à une petite église isolée. L'église se trouve au pied d'un raide precipice, ainsi on ne peut y descendre qu’avant l'obscurité et remonter après l’aube. Célébrations et baptêmes de nombreux enfants se succèdent. Fête à Moni Kapsa (sud-est de l'île). Fête à Geogioupoli
30 Agios Alexandros : Fête à Plati.
30-31 St. Zoni : Grande fête sur le plateau du Lassithi, parcouru par les villageois à dos d'ânes et de mules. Fête à Psichro.
- Festival culturel d'Ano Viannos : Festival de 3 jours avec des concerts, jeux et expositions.
- Fête de Vamos : Beaucoup d'artistes célèbres y participent, musiciens, danseurs ou chanteurs, et le festival inclut des expositions d'art populaire, d'art traditionnel et de folklore.
- Evénement culturel d'Iraklio : Festival organisé par le bureau du bourgmestre. Il inclus des concerts, dances, multi-spectacles, exposition de peinture et de photographie.
- (2ème quinzaine) Festival de Kritsa : Ce festival de trois jours comprend une nuit crétoise, des danses, du théâtre, un programme pour enfants et un mariage crétois.
- Fête du vin à Kastelli
- "Kalokeri" à Paleohora (août-septembre) : Divers événements culturels.
Septembre :
8 Nativité de la Vierge : fête à Sougia sur la côte sud (département de Hania), à Sternes et Kounoupidiana (deux petits villages situés dans la partie centrale d'Akrotiri). Une fête avec de la musique et des danses se tient aussi au monastère de "Kera Panagia" (Mochlos).
14 Fête de la Sainte Croix : jour de jeûne. Messe à Iraklio, fête dans les villages autour du mont Ida et dans la chapelle de la Cîme et grande procession au mont Afendis Kavoussi (montagnes de Sitia) : Après une nuit dans la ville, les personnes partent tôt le matin pour l'église qui est à une heure et demi du village. Ensuite ils reviennent dans les montagnes où la fête continue. Fête à Alikianos.
14 Requiem pour les 820 habitants exécutés à Ano Viannos.
14 Descente de croix : Chaque année, une fête est tenue au village de Tavronitis, près du fleuve homonyme.
- Evénement culturel d'Arkalochori : Festival de deux jours au début du mois.
Octobre :
7 Saint Jean l'Ermite : service religieux au monastère de Gouverneto la veille au soir et le matin procession jusqu'à la grotte de Katoliko où vécut et mourut l'ermite (Akrotiri).
7 Saint Père (Polyrrinia)
12 Fête de la châtaigne à Elos au sud de Kastéli (département de Hania).
26 Agios Demetrios (Saint Dimitri) : fête dans les églises dédiées à ce saint très populaire. Fête à Stalis.
28 Jour national Grec qui commémore le « ochi » (non) prononcé par le gouvernement de Metaxas marquant le refus de se rendre malgré l'ultimatum de Mussolini en 1914. Une occasion de défilés militaires et scolaires.
- Fête des châtaignes : Le 1er dimanche après le 20 octobre, la foire aux châtaignes a lieu à Elos Innochorion de Kastanochorion. Beaucoup de gens viennent de toute la Crète et il leur est offert des châtaignes ou les pâtisseries faites à partir de châtaignes et le "tsikoudia". Après quoi la traditionnelle fête crétoise a lieu.
- Nuit du poisson (Elounda) : Des fruits de mer, des poissons et du vin sont offerts gratuitement au peuple.
- Fête du chou (Iraklio)
Novembre :
1 Agia Anargiri : Fête à Messa Lassithi
7-9 Fête Nationale Crétoise : hommage rendu à la mémoire des quelques mille Crétois et Crétoises qui en 1866 s'étaient réfugiés au monastère d'Arkadi et durent se donner la mort pour échapper aux Turcs. Réthimno organise des concours sportifs et une fête populaire.
11 Agios Minas : grande procession à Iraklio à partir de l'église Agios Minas.
13 Agios Ioannis (Stalis)
17 Souvenir de la répression sanglante d’un soulèvement d’étudiants à l’Ecole Polytechnique d’Athènes par la junte militaire en 1973. Cette date est également perçue comme le début de la fin du régime fasciste en Grèce.
30 Agios Andreas (Arkalochori)
Décembre :
4 Agia Varvara : fête villageoise à Agia Varvara (sur la route de Festos).
5 Agios Savas : fête à Moni Savathianon (près d'Iraklio).
6 Agios Nikolas : Un jour important car Saint Nicolas est le saint patron des marins et plus généralement des gens de la mer. Fête à Agios Nikolaos.
9 Agia Anna : Elle est organisée par l’association culturelle d'Agios Georgios (Tzermiado). Elle inclut des expositions et des danses.
23 Agia Deka
24 les enfants chantent les « kalanda » de Noël, allant de maison en maison.
25 Jour de Noël : début d'une fête de douze jours se terminant à l'Épiphanie. Noël est nettement moins important que Pâques. Elle se célèbre toujours en famille dans une ambiance chaleureuse et sereine. Chaque année, ses aspects commerciaux deviennent de plus en plus visibles.
31 A la veille du Nouvel An, les enfants chantent les « kalanda » propres à cette occasion, on joue aux cartes et à des jeux de hasard. Peu avant minuit, il est d'usage d'ouvrir la fenêtre pour faire sortir l'année écoulée et laisser entrer la nouvelle. A minuit, on partage le gâteau du Nouvel An, la « pita », dans lequel est cachée une pièce de monnaie, porte-bonheur à qui la trouvera (tradition byzantine). Mais de nos jours des gens sortent également à minuit pour faire un feu d’artifice. Dans des régions comme Sfakia, le Nouvel An est accueilli avec des coups de feu (et de plus en plus de salves d’armes semi-automatiques).

 

Pâques

Pâques est la fête orthodoxe la plus importante. Le sentiment religieux pendant cette période est assez intense et la célébration ne se limite pas au Dimanche de la Résurrection, mais s’étend à toute la semaine qui le précède (Semaine Sainte). Les Grecs vont alors à la messe chaque après-midi et chaque soir. Le Vendredi Saint, l’Épitaphios (catafalque représentant le tombeau du Christ) est décoré de fleurs parfumées puis porté en procession dans les différents quartiers de la ville dès la tombée de la nuit. Il est suivi par les fidèles qui chantent et lancent des pétales de roses.

La Résurrection a lieu le lendemain à minuit. La «Lumière Sainte» se transmet à travers l’église puis au-dehors de cierge en cierge et chacun la rapporte chez soi. La messe est suivie d’un dîner de fête où l’on déguste la mayiritsa, soupe de légumes et d’abats, à l’œuf et au citron. Les traditionnels œufs rouges sont alors de sortie.

Le Dimanche de Pâques, la tradition veut que l’on se retrouve à la campagne pour embrocher l’agneau et fêter la Résurrection du Christ ainsi que l’arrivée du printemps.

 

Saints

Les Saints patrons des villes ou des villages sont également fêtés. Ces fêtes donnent lieu à de véritables festins accompagnés de danses traditionnelles sur la place centrale du village. Ces panygyria, dont la plupart ont lieu pendant les mois d’été, constituent un lieu de rencontre pour les vacanciers et une bonne occasion de se détendre pour les gens de la campagne.

 

Autres fêtes

En Crète, mariage et baptême, tout en étant des événements directement liés à la religion, constituent d’excellentes occasions de s’amuser et de resserrer les liens entre parents et amis. Le mariage donne plus particulièrement lieu à des réjouissances pouvant durer plusieurs jours. Il commence par la procession de la synéparsa : au son de la lyra et en chantant des mandinadès, le fiancé, ses proches et ses camarades vont tous ensembles chercher la promise chez elle, où sont déjà rassemblés parents et amis. Après un échange de distiques rimés, la jeune fille est remise à son futur mari tandis que tout le cortège tire des coups de pistolet en l’air. Ce rituel est suivi d’une bringue à tout casser, avec danses et chansons crétoises, ainsi qu’un grand festin où la viande et le vin sont servis en abondance. Les panneaux indiquant les noms des villes et villages sont régulièrement les victimes des coups de feu tirés à cette occasion...

 

Les fêtes agricoles

Des fêtes agricoles ou pastorales sont également organisées à l’occasion des récoltes ou de tout événement lié à la vie des bergers. Elles dérivent des travaux souvent très durs qui nécessitaient qu’on se rassemble nombreux afin de s’entraider. A la fin du travail, il était coutume que l’hôte offre un grand repas et une fête pour remercier ses «bénévoles». Cette occasion permet aux gens des campagnes d’agrémenter leur vie et de nouer des liens d’amitié forts, en s’amusant et en exprimant leur enthousiasme et leur amour de la nature et du travail bien fait. C’est ainsi que les vendanges (en septembre) constituent une véritable fête célébrée dans la joie et les chansons, qui se poursuit avec le foulage des raisins devant donner vin et tsikoudia (eau-de-vie), puis avec les kazania (ou fêtes de l’alambic) durant lesquelles on distille le marc.

 

Koura

La koura est une fête champêtre du printemps très impressionnante durant laquelle à lieu la tonte des moutons. Les bergers des villages de montagne invitent parents et amis à tondre leurs troupeaux, avant de leur offrir un fameux festin.

 

Festival Renaissance

Le festival Renaissance est organisé chaque été (depuis 1987) par le département de Réthymno. Il a pour but d’encadrer une série d’activités visant à promouvoir la Renaissance crétoise et européenne. Depuis sa création, toutes les pièces du théâtre crétois et un grand nombre d’œuvres de Shakespeare, Molière, Goldoni, ont été montées. Des dizaines d’orchestres venant des quatre coins du monde ont interprété toute sorte de musique, classique ou moderne, et des pièces de la Commedia del’Arte ont également été représentées dans les ruelles de la ville. Le Festival comprend également des spectacles de danse, des expositions de peinture, des conférences et des projections de films. La majorité des manifestations culturelles ont lieu dans la Citadelle, au théâtre "Erofili".

 

Carnaval de Rethimno

Ce carnaval est aujourd’hui le plus important de Crète et l’un des plus grands du pays. En dehors du grand défilé des chars, il comporte toute une série de manifestations organisées en ville.

La célébration du Jeudi des Cendres (ou Tsiknopempti, fête religieuse orthodoxe correspondant au Mardi Gras catholique) a lieu à Platanos et à Mikri Panagia avec la participation de fanfares et d’orchestres satisfaisant à tous les goûts. On y sert de délicieux hors-d’œuvre et le vin y coule à flot. C’est devenu, ces dernières années, la plus grande fête de plein air de toute la ville.

Deux jours avant la fin du Carnaval, la parade nocturne du vendredi donne déjà une idée de l’ampleur de l’événement. Après avoir travaillé fébrilement durant des mois pour confectionner leurs costumes et leurs chars, plus de 4.000 personnes masquées participent au Grand Défilé du Carnaval.

Le Lundi Pur (ou Kathari Deftéra, fête religieuse orthodoxe marquant le début du Carême), d’intéressantes coutumes revivent dans les villages pittoresques du département. Ainsi, au pied du mont Psiloritis, les villages de Méronas et de Mélidoni accueillent des centaines de visiteurs intéressés par les anciennes traditions. Jeux satiriques, farces et soties font revivre le souvenir des temps passés: combinés avec le vin généreux et les accents du violon crétois, l’«enlèvement de la mariée », le « cadi » et le «barbouillage» (moutzouroma) garantissent une expérience unique.

 

Fête du Vin Crétois

Chaque été, le Club Alpin de Réthymno organise la Fête du Vin crétois. Chaque soir, un programme de musique crétoise et populaire offre à des milliers de visiteurs une idée de la manière grecque de s’amuser. Servi gratuitement, le vin y coule à flot. C’est l’occasion rêvée de goûter à différents crus crétois renommés.