SIVAS

 

Le village de Sivas se trouve à 62 km d'Iraklio, sur le versant occidental du mont Asterousia, à une altitude de 110 m. Ses 1000 ans d'histoire se présentent au visiteur pouvant admirer ses monuments et vieilles maisons parfaitement préservées à travers les siècles. C'est pour cette raison que Sivas a été classé par le ministère de la culture comme village traditionnel protégé. Bon nombre de ses habitants sont récemment arrivés d’autres pays, se sentant fiers de leur village et donnant le meilleur d’eux-mêmes pour protéger sa beauté et son caractère traditionnel. Il y a beaucoup de suggestions au sujet de l'origine du nom Siva. Certains indiquent qu'il provient du dieu indien Shiva ou de l’oasis célèbre d’Egypte où le temple d'Amon Zeus a été construit, Shiwa, visité par Alexandre le Grand. Le mot latin Silva signifie forêt et nous savons que par le passé les montagnes d'Asterousia étaient couvertes de forêts denses. Mais il semble plus probable que les sources d'eau (en arabe siva) ont donné leur nom au village.

Près du village, des tombeaux circulaires de la période de pré-palaciale (2600-2000 av. J.-C.) ont été fouillés par des archéologues. En 1958, toute une collection de pièces de monnaie hellénistique récent était également découverte. La plupart de ces dernières, ont cependant été volées par des pilleurs et seulement 36 ont été trouvées et exposées au musée archéologique d'Iraklio. Sivas est le lieu de naissance de divers personnages historiques ayant joués des rôles importants dans l'histoire de l'île. Ceux-ci ont inclus AI Kir-Giannis o Xenos ayant aidé les chrétiens à se réorganiser après la capture de la Crète par Nikiforos Fokas pour les Arabes, Ioannis Skoutis (Stefanakis) ayan combattu pendant la révolution grecque contre les Turcs en 1821, et l'auteur Themos Kornaros. L'église byzantine d'Agia Paraskevi se trouve sur le côté ouest de la route, à l'extrémité nord du village. Il est facile de la manquer car elle se trouve en contrebas de la route, sur la pente de la colline. Elle possède un dôme sur un cylindre et des restes de fresques y sont encore visibles. Vous pouvez demander la clef à la dame qui habite de l'autre côté de la route. Sur la place du village, vous pouvez visiter l'église d’Agios Ioannis. Divers événements culturels sont organisés par l’association culturelle locale durant les dix derniers jours d'août. Vous pouvez utiliser Sivas comme base pour visiter la région, vous promener dans la gorge d'Agiofarago, aboutissant à la vieille église d’Agios Antonios et se terminant sur la plage, visiter la forêt de palmiers de Martselos.