GALIA

 

Le village de Galia est situé à 58 km d'Iraklio, à une altitude de 250m, et est entouré par des collines. Il offre une vue imposante au sud sur la vallée de Messara et la montagne d’Asteroussia, à l'ouest vers la mer libyenne et au nord vers le mont Psiloritis. Gallia est un des villages les plus anciens de la région. On le mentionne comme site dans les registres vénitiens de 1577, et comme village avec 120 résidants en 1583. Une pension, logée dans une maison rénovée, fournit un abri au visiteur. Cet immeuble loge également la bibliothèque du village et le musée du folklore. Gallia est un bon endroit pour le visiteur voulant passer un moment dans un environnement silencieux loin de la vie des villes. La tour du village, de style renaissance et imposante malgré sa ruine, ainsi que les fontaines dans la région de Kapeloniana témoignent du passage des Vénitiens. La partie du village appelée Monohoro est mentionnée dès 800. On y trouve la vieille église de la Vierge Marie construite en 852. Le village a souffert sous la domination turque et sous les Allemands lors de la seconde guerre mondiale.

 

L'église byzantine de la Panagia est située dans le village de Monohoro, juste au nord de Mires. Prenez la route de Galia à l'entrée ouest de Mires. Environ 500 mètres avant Galia, un tournant à droite, sur une piste, vous conduira à Monohoro. L'église de la Panagia contient des fresques de 1345. Sur l'une des fresques, le donateur de l'église est peint dans un jardin. L'église a une porte peu ordinaire avec un relief et des peintures. Une autre vieille église écroulée se trouve juste devant la Panagia.