ARKALOHORI

Sur carte : D4

 

Des découvertes minoennes ont été faites dans la vaste région située à 33 km au Sud Sud-Est d'Iraklio comme l’antique ville et le palais de "Galatiani Kefala" mais aussi de "Profitis Ilias" où l’on a trouvé une grotte servant de culte. Il est intéressant de visiter les pittoresques églises de la région pour admirer leurs peintures religieuses et leur architecture. Le marché d'Arkalohori est célèbre depuis l’époque de la domination turque et le marché libre (bazar) qui y est tenu chaque samedi a ses racines quelques siècles en arrières. Pendant les derniers jours d’août de chaque année, la réussie foire agricole et commerciale d'Arkalohori est tenue avec un grand nombre d'entreprises, de constructeurs et de services participant. L'exposition est visitée par beaucoup de personnes de toute la Crète et est considérée comme contribution essentielle au rapide développement commercial et culturel de la région.

 

Grotte

La grotte est située du côté sud-ouest d'Arkalohori, au sud-ouest de l'église de Profitis Ilias à 400 mètres d’altitude. Une entrée étroite (70 cm de large sur 1,60 m de haut) mène à l'intérieur où l’on ne peut marcher debout en raison du manque d'espace. Dans l’antiquité, la grotte était signalée plus grande s’étendant probablement dans la région entière de la colline et composée de petites salles reliées. Le toit de la grande caverne s'est effondré vers 1500 av. J.-C. Selon quelques archéologues cet effondrement était dû à un tremblement de terre ou à l'éruption du volcan de Santorini. Il est également possible qu'il se soit effondré en raison du sol érodé par l'eau entrant dans la roche. Du point de vue archéologique la grotte est une des plus importante de la préfecture d’Iraklio. Sa réputation comme endroit de culte avait évidemment attiré beaucoup de visiteurs, prouvé par le grand nombre d'offrandes votive qui y ont été découvertes lors de fouilles. La première fouille a été conduite par Joseph Chatzidakis en 1912 où, entre autre, 53 lames d’épée en laiton sans traitements avec une taille allant jusqu'à un mètre de longueur et 19 doubles haches votives dont une en argent ont été découvertes. Des fouilles plus systématiques ont été faites vers 1934-35 par les archéologues Spiros Marinatos et Nikolaos Platonas et beaucoup d'objets ont été trouvés, principalement des doubles haches en or dont la taille va jusqu’à 70 cm. Parmi les épées, la plus grand est d'une taille de 1 m sur 5 cm et est la plus longue épée en cuivre trouvée de la Grèce préhistorique. Dans beaucoup d’écriture hiéroglyphique, des haches et des épées ont été gravés. Il a été supposé par Spiros Marinatos que la grotte aie été un centre de culte depuis 2500 av. J.-C., probablement en faveur d'un dieu de guerre, vu que la plupart des votives étaient des armes. Il est également possible qu'une partie de son espace ait été utilisée en tant qu'atelier par un chaudronnier de cuivre parce que des morceaux de cuivre cru y ont été trouvés. Les découvertes archéologiques sont exposées au musée archéologique d’Iraklio.

 

Site archéologique

Le site archéologique de Galatiani Kefala est situé près du village d’Arhontiko vers le village voisin de Galatas sur une colline. Les découvertes ont montré les traces d'une ville et d'un palais minoen. Les fouilles ne sont pas encore terminées et l’endroit est clôturé. Cependant on croit avoir une des plus grandes villes minoennes de Crète, réclamée par beaucoup comme quatrième ville (en taille) de cette époque.

 

Les églises

Les églises de la région d'Arkalohori se diffèrent autant par leur nombre que par leur architecture. L'église byzantine de l’Archange Michel juste à l’extérieur de la ville d'Arkalohori (cimetière) avec son toit cruciforme, est un exemple exceptionnel de l'époque par ses intéressantes fresques. L'aile perpendiculaire à l'aile centrale est plus haute que l'autre. L'église a un narthex avec un dôme et des arches aveugles décorées avec des colonnes. Sa porte d'entrée possède d'intéressantes décorations et il y a un relief inhabituel en forme de melon sur la paroi externe.

L'église de Profitis Ilias, construite au dessus de la colline où la grotte antique a été trouvée, est une borne limite d'Arkalochori.

A l’endroit “Prinias”, près du village Arhontiko, se trouve l'église de la Vierge Marie, Donatrice de Vie, possédant de vielles fresques.

L'église d’Agios Ioannis (st. John) sur le chemin du site archéologique de Galatiani Kefala.

Sur la place centrale d'Arkalohori se trouve l'église consacrée à Jésus-Christ et à Saint Constantin.