ANOPOLI

Sur carte : D1

 

Située à 15 km à l'est d'Iraklio, la municipalité fait partie du district de Pediada (préfecture d'Iraklio). Elle comporte le village pittoresque d'Anopolis et les villages côtiers de Gournes et de Kokkini Hani. Anopolis est un village crétois typique avec des rues étroites, des cours fleuries et des habitants préservant les vieilles coutumes au travers de leur vie quotidienne. La première mention du village remonte à 1271 (sous le même nom). Il fut présent dans tous les efforts crétois contre les nombreux envahisseurs. On peut y visiter l’église de la Sainte Trinité et le mémorial des combattants pour liberté.

A une petite distance au sud-est du village, dans une vallée couverte d’arbres, on trouve le monastère d'Agios Ioannis (Saint Jean) "Theologos" probablement établi à la fin de la période vénitienne. Initialement, le monastère de Saint George était situé près du delta du fleuve d'Aposelemis, quelques kilomètres plus au nord, mais vers les XVème-XVIème siècles, les moines l'ont abandonné face aux incursions des pirates. Sous la domination turque, une "école secrète" était installée au monastère, siège également des rébellions contre les envahisseurs. Les moines du monastère et les habitants du village ont payé leurs activités lorsques les Turcs les ont abattus en juillet 1896 et ont ruiné le monastère. Une croix s'élève au sommet de la colline pour rappeler ce massacre. Le monastère a été refondé par Kalinikos Daskalakis vers 1904-1936.