AGIOI DEKA

Sur carte : C5

 

Le nom du village Agioi Deka (44km au sud d'Iraklio), les Dix Saints, provient des 10 chrétiens martyrs qui y subirent des persécutions sous la domination romaine (empire de Decius en 250 après J.-C.) car ils ne voulaient pas participer à l'inauguration d'un temple dédié à la déesse Tyche. Dans l'église Agioi Deka se trouverait la pierre sur laquelle ils se sont agenouillés afin d'être décapités. Une ancienne église a été fouillée à côté de la nouvelle église d'Agii Deka. Elle présente plusieurs similitudes avec l'église de la Panagia Paliani, mais il n'est pas clair si elle appartient à la première ou à la seconde période byzantine. C'est une basilique à trois ailes séparées les unes des autres par cinq arches et soutenues par trois colonnes de marbre sans bases. Les bases des colonnes, simplement décorées, semblent avoir été utilisées comme chapiteaux. Le sol est recouvert de dalles de marbre blanc et entouré d'une bordure de marbre foncé. L'église a un ancien narthex subdivisé lui aussi en trois parties et les façades extérieures de l'église ont des arches aveugles. Le village est construit à l'emplacement de l'ancien cimetière de Gortys.