PERIVOLIA

Sur carte : A3

 

Evaluation : *(*)

Remarque : Sympathique monastère, ruines de l'église moins intéressantes.

 

Alors que le nom de ce village localisé à 4,5 km au sud de Hania signifie jardins, le village est un des plus joli de la région de Hania et a été mentionné comme le Piemonte de la Crète occidentale. Il y avait beaucoup de belles villas dans la région dont une d'elles a été possédée par Moustafa Naili et est appelée "Selsebilia", nom d'une fontaine du paradis musulman. Elle était si belle que même le sultan Abdul Bezit en 1850 ait été jaloux de lui. Ce monument significatif de l'histoire de Crète a été détruit par les Allemands lors de leur domination afin d’être utilisée comme matériau de construction.

 

Dans les environs du village on trouve au sud les ruines de l'église byzantine dédiée à Agios Georgios et décorée de fresques et à l'Est un charmant petit monastère.

 

A 1,5 km du village, sur les hauteurs, se trouve le site historique de Boutsounaria, lieu de rassemblement des combattants crétois lors des révoltes des derniers siècles.

Dans le petit village de Garipa (Boutsounaria) situé au sud de Perivolia, on trouve l'église byzantine à quatre ailes dédiées à Sotiras Christos, Agios Dimitrios, Agios Charalambos et Agia Anna. Elles auraient toutes été construites en même temps.