PALEOCHORA

Sur carte : A4

 

Evaluation : **

Remarque : Petits coins originaux dans un beau décor naturel.

 

 

Paleohora est la seconde plus grande ville de Crète méridional après Ierapetra et est située presque à l'extrémité sud-ouest de l'île à 74,5 km au sud-ouest de Hania. Sa population est employée dans le tourisme, la culture d’olives, la pêche et ,depuis peu, dans la production de tomate sous serres chaudes. Le tissage traditionnel y est également développé. La ville est populaire et l’on y trouve beaucoup d'hôtels, d’appartements, de chambres à louer, de restaurants, de tavernes... Toutes fois, elle a su garder son authenticité. On y trouve également un musée d'histoire intéressant par ses nombreux objets exposés témoignant de l'histoire glorieuse de la région. En été, de petits bateaux fournissent des excursions vers des plages autour de l'île et d'autres petits villages comme Sfakia, Sougia, Loutro et Elafonissi. "Août musical" est un événement culturel très populaire, ayant lieu chaque année du 1er au 10 août. Enfin, selon des historiens, la ville actuelle est située sur le site de la ville antique de Kalamidi.

 

La ville est dominée par les vestiges d'une forteresse vénitienne construite par le duc de Crète Marino Gradonico en 1279-82 afin de protéger le port contre les invasions par la mer et nommée Castel (château) Selino. De là, ils pouvaient exercer un contrôle sur la navigation en mer de Libye ainsi que sur les Crétois des villages de montagne environnants. La forteresse a été détruite par les révolutionnaires et refortifiée en 1334. Celle que nous voyons aujourd'hui est plus le résultat de la reconstruction après sa destruction par le pirate Barnbarossa en 1539. Seuls les murs extérieurs ont été conservés; l'intérieur est une étendue verte de prés d'où on a une vue magnifique sur la mer et les montagnes. A certains endroits, sont encore visibles les emplacements pour les équipements d'artillerie antiaérienne, dont les Allemands ont équipé la forteresse pendant la Seconde Guerre mondiale. Accès permanent.

 

Construite sur une presqu'île, la ville possède d'un côté une belle plage sablonneuse à l'eau cristalline souvent assez venteuse (spot de windsurf) et de l'autre le port et la plage de galet. Fermée les soirs d'été, la rue principale est alors envahie par les restaurants et les activités de la ville.

 

Depuis Paleohora, vous pouvez visiter les grottes de Zoures et Haraks dans le village d'Azogires qui aurait été choisis par les 99 pères de notre église afin de mener leurs vies monastiques. Vous pouvez également visiter la petite île de Gavdos.