OMALOS

Sur carte : A5

 

Evaluation : **

Remarque : Mais rien de bien spécifique à voir...

 

 

Le plateau d'Omalos est situé à 39 km au sud de Hania à une altitude de 1.080 m et est entouré par de hautes crêtes. Son diamètre est de 4 km et en son centre se tient le village d'Omalos. On peut y accéder depuis les villages de Laki, d'Agia Roumeli et d'Agia Irini. Sa situation invincible a transformé sous la domination turque le plateau en un refuge pour les combattants persécutés et a ensuite servi de refuge lors de tous les combats des Crétois. Dans le passé, la région vivait de la culture des céréales et des pommes de terre, mais aujourd'hui les indigènes s'occupent d’élevage et de culture. Le plateau était un ancien lac d’où l’eau s’écoula par une grotte située à droite de la route lorsqu'on descend à pied de la colline vers les gorges de Samaria. Sur une colline à l'extrémité du plateau se trouvent la maison et la tombe de Hatzi Michalis Yannaris, célèbre révolutionnaire de la Rébellion de 1866, 1878, 1897 et 1912. A côté de la maison, la chapelle d'Agios Pandeleimonos, a été construite par Hatzi Michalis Yannaris en remerciement de sa libération de prison. Omalos est également connu pour la colline d’Agios Pandeleimon et la grotte de Tzanis, dont le gouffre à une longueur de (2.500m).