DARATSO

Sur carte : A3

 

Evaluation : -

Remarque : Rien de bien spécial.

 

A l'ouest de Hania s’étend la vieille municipalité de Daratso du fleuve Kladissos à la région de "Glaros". Daratso a principalement abrité des réfugiés se sauvant de l'Asie Mineure pendant les échanges de population de 1914 et 1922. Il a pris son nom de l’indigène Aga Douratso, ayant relocalisé la région d’Agioi Apostoloi où il avait vécu. Les colons de la région ont construits de nombreuses églises chrétiennes tout au long des époques comme celles d’Agios Spiridonas (assez vielle), l'acceptation de la Sainte Mère, Agios Antonios, Agia Marina, Agios Panteleimonas, Agia Sophia, Agioi Apostoloi, etc. Daratso fut le site de beaucoup de combats sanglants au cours de son histoire et a joué un rôle extrêmement important pendant l'invasion Nazi en 1941.

Sur la route longeant la côte, le visiteur verra le monument allemand dédié aux soldats allemands morts lors de l'invasion. Représentant un aigle attaquant et saisissant dans ses griffes l'île de Crète, il a été construit par l'armée allemande après son occupation de l'île. Les indigènes le surnomment "Kako Pouli" (mauvais oiseau) ou "Germaniko Pouli" (oiseau allemand) et il n'est plus du tout entretenu. On trouve aussi deux grandes grottes à Agioi Apostoloi ayant servi d’abris lors des conflits armés qui ont eu lieu dans la région ou comme dépôt d’armes.